Lana Del Rey France

Throw Back Thursday: West Coast

La pochette maritime du single

Down on the West Coast, they got a sayin'...

____________________________________________________________

 

Paroles écrites par: Lana Del Rey
Composé par: Rick Nowels
Produit par: Dan Auerbach
Enregistrement: 2013
Durée: 4:17 (album version) / 4:15 (single version) / 3:45 (radio edit)
Album: Ultraviolence
Label: Interscope Records ; Polydor
 
Pour ce nouveau TBT, nous allons parler d'une chanson relativement récente. Si d'habitude, nous étudions plutôt de vieilles chansons car leur histoire est plus intéressante, celle-ci fait exception ; son background est très spécial, sa sortie a fait parler d'elle, les critiques ont - pour une fois - été unanimes, contrairement aux fans, mais la chanson restera dans les mémoires pour son virage musical et son refrain plus aérien et lent que jamais (oui, encore plus que Honeymoon et Terrence Loves You), vous l'aurez deviné, il s'agit de West Coast.
 
(Ce TBT va peut-être dénoter d'un léger manque d'objectivité, car c'est ma deuxième chanson préférée d'elle, et à mes yeux elle surpasse tout le reste de l'album.)
 
On vous parlait il y a quelques mois de l'histoire de Black Beauty, du early Ultraviolence, des leaks de l'été 2013. Cette chanson est en fait issue de la même époque ; on ne sait pas exactement si elle faisait partie de l'album initial que Lana avait indiqué avoir fini début 2013, mais c'est toutefois assez probable, car la chanson ressemble aux leaks de l'époque. De plus, Lana a dit en interview, juste après les terribles leaks, qu'elle aimait beaucoup les chansons qu'elle écrivait en ce moment (comprenez par là en 2013), et qu'elles étaient lentes (comme West Coast) et épurées (comme West Coast) et qu'elles étaient inspirées par la Côte Ouest (ça semble mettre fin à tous les doutes).
 
La version initiale de West Coast a été enregistrée avec Rick Nowels et l'instrument principal était la guitare. Elle n'a malheureusement jamais fait l'objet d'un leak.
 
Lana a ensuite rencontré le rocker et membre du groupe des Black Keys, Dan Auerbach, qui s'est occupé de la production de ses chansons et leur a apporté une tonalité très rock. Cette rencontre est vue comme un véritable miracle par certains, tant elle a résulté d'un album différent, avec une créativité indéniable. Lana elle-même était très fière de son nouvel opus, dont elle a fait les éloges lors de nombreuses interviews à l'époque de sa sortie, avant de saboter la promotion de l'album qui avait pourtant un énorme potentiel, et avant de dire, un an plus tard, qu'elle était allée trop loin dans la noirceur avec cet album. Un album grandement apprécié par la critique, soulignant la spiritualité des chansons, et également par beaucoup de fans, ravis que Lana abandonne le style urbain et un peu déstabilisant de Born To Die, mais aussi détesté par les fans fervents des boum boum signés Emile Haynie. Les goûts et les couleurs...
 
Revenons cependant à ce qui nous intéresse : l'histoire de West Coast, qui fut donc le lead single de l'album. Le 23 mars 2014, la star a posté sur Instagram une vidéo (sans rapport) avec, comme légende, le texte suivant : "Down on the West Coast, they got a sayin..." qui est, vous le savez bien, le premiers vers de West Coast. Le 4 avril, elle poste un selfie avec en légende "West Coast". La très jolie pochette est révélée le 10 avril et le single sort le 14. Il est diffusé pour la première fois sur la BBC Radio. La version single est un petit peu différente de la version album, le refrain est légèrement moins saturé et la chanson comporte 2 secondes de moins. Pourquoi ? On ne sait pas. La chanson a également une version radio, légèrement différente au niveau de la structure, et où la batterie suffocante fait place à une simple guitare. Peut-être est un clin d'oeil à la version initiale de la chanson, enregistrée avec Rick Nowels.
 
Lana sort la vidéo, tournée en noir en blanc, le 7 mai. Elle y danse sur une plage (High By The Beach vibe avant l'heure) avec son copain, joué par Bradley Soileau (qui avait déjà joué dans Born To Die et Blue Jeans, et qu'on soupçonne d'être sorti avec Lana dans la vraie vie pendant une courte durée) et se pavane dans une voiture avec son autre copain, qui a approximativement 50 ans de plus qu'elle. Ce clip peut donner naissance à plusieurs interprétations, car il est assez énigmatique : Lana semble heureuse quoique mélancolique avec Bradley, et totalement malheureuse avec le vieil homme, et c'est alors qu'une Lana en couleurs apparaît à la fin du clip, avec du feu derrière elle, comme un mirage.
 
A noter qu'à l'époque de la sortie de West Coast, une rumeur circulait ; un site de musique avait tweeté qu'un unreleased qui venait de leaker, du nom de Meet Me In The Pale Moonlight, serait le lead single de l'album à venir. La rumeur a pris de l'ampleur, jusqu'à ce que Lana démente par Twitter, en disant que Meet Me In The Pale Moonlight était un vieil unreleased écrit il y a quatre ans pour un autre artiste, et que ce n'était en rien le lead single. Elle a aussi révélé pour la première fois le titre de West Coast dans le même tweet. C'était donc le 3 avril. Ironie du sort, Meet Me In The Pale Moonlight et West Coast n'ont absolument rien à voir musicalement parlant.
 
Cette dernière a une construction musicale des plus étranges. L'introduction, avec sa batterie langoureuse, instaure directement une atmosphère onirique mais un peu plus sombre que de coutume. Le couplet commence, avec cette voix presque chuchotée, susurrant une mélodie entêtante. Puis vient le pré-refrain, où Lana monte dans les aïgus pour réaliser de magnifiques harmonies. Un accord de guitare repris aux Beatles assure la transition entre le pré-refrain et le refrain, qui envoûte par sa voix de sirène superposée, ses cordes planantes, on a l'impression de voir un film au ralenti tant la chanson est cinématographique. Le tempo est beaucoup plus lent que celui des couplets. Comme un brusque retour à la réalité, le refrain se finit et on retrouve le mid-tempo des couplets. Puis revient le refrain, cette fois-ci chanté deux fois, la deuxième fois étant accompagnée d'un synthétiseur magnifique. La chanson finit par un "I'm in love, I'm in love", de cette voix de sirène envoûtante. Vous l'aurez compris, j'adore cette chanson, et objectivement, elle est d'une grande intelligence.
 
West Coast a donc divisé les admirateurs de Lana, enchanté la critique, mais le virage musical est d'une audace indéniable. La principale intéressée reproche cependant à la chanson d'être "trop structurée", entendez par là pas aussi psychédélique et anti-conformiste que le reste de l'album. 
 
La chanson s'est assez bien vendue, bon rien d'extraordinaire non plus (surtout comparé à Video Games) mais elle s'est tout de même classée dans le top 20 aux USA, 21ème en Angleterre et 34ème dans notre beau pays qui préfèrait acheter Happy de Pharell Williams. Ah, les goûts et les couleurs... On comptabilise donc environ 180 000 exemplaires vendus. En fait, ce n'est pas si génial mais c'est déjà tellement plus que tous les autres singles de l'ère que par contraste, ça paraît un joli score.
 
West Coast est donc une chanson qui sent bon le sable chaud, qui entame un virage rock pour Lana, qui fait preuve d'ingéniosité en mélangeant deux tempos différents et tous deux efficaces, qui est cent fois mieux que Meet Me In The Pale Moonlight, qui méritait cent fois mieux comme clip et qui a quand même bien plus d'allure que High By The Beach. On vous laisse sur cette note un peu niaise, et à la semaine prochaine pour un TBT sur Video Games écrit par Mazarine !

Le clip en noir et blanc

Le tweet de Lana du 3 avril 2014

Le tweet de Lana du 3 avril 2014

Partager cet article

Commenter cet article

Soso 03/02/2016 22:48

Merci pour cet article ! West Coast est pour moi la plus belle chanson de Lana (et dieu sait qu'il y a de la concurrence tant elle a fait de sublimes chansons sur Ultraviolence). Même après plusieurs centaines d'écoutes je prends toujours autant de plaisir à l'écouter. Et le clip est pour moi également le meilleur clip qu'elle n'ai jamais fait, Lana au paroxysme de son talent !

Adrien 07/02/2016 11:15

C'est aussi ma préférée de l'album, elle est tellement spéciale. Le clip est un peu décevant à mon avis vu la qualité de la chanson, mais c'est cool que tu l'apprécies :)

Elo 23/01/2016 16:14

Ma chanson préférée de Lana (album et aussi beaucoup la version dite germanique).
Elle est extraordinaire, planante, mélancolique... Une grande partie de ma vie se rythme avec cette chanson.
Continuez vos articles, vous m'enchantez à chaque fois ! :)

Adrien 25/01/2016 08:45

Merci beaucoup :)

Aliosha 18/01/2016 13:10

AAaah comme j'ai aimé ce single à sa sorti (et l'aime toujours!). Ce virage m'avais complètement déstabilisé au début puis en arrivant au refrain je me suis dis : "merde Lana del rey ça lui va très bien en fait le rock garage, incroyable !" C'est vrai que c'était osé pour une artiste mainstream de faire un refrain si lent, plus lent encore que le couplet. Mais étant fan personnellement des chanson planante de la belle ça m'a au contraire enchanté ! :D L clip est visuellement très beau même si il m'a personnelement laissé sur ma fin (j'aurais voulu comprendre ne fait le rapport entre Bradley et le Sugar Daddy). J'espère que vous parlerez aussi de Shades of Blues ! Cette chanson est tellement James Bondienne :) le clip également magnifique. Bisoux

Adrien 19/01/2016 17:06

C'est sûr, c'est vraiment son pire clip Ultraviolence (même en comptant tous les homemade), elle a un peu relevé le niveau avec High by the beach et surtout Music to watch boys to, mais bon on est loin des chef d'oeuvre qu'étaient Ride, Summertime sadness, Born to die...

Aliosha 19/01/2016 15:19

franchement ça va west coast pr rapport à d'autre...je crois qu'on peut difficilement faire pire clip que Ultraviolence au ipod :(….

Adrien 19/01/2016 13:22

Merci :) oui, j'adore cette chanson, surtout le refrain ! Nous ferons Shades Of Cool mais pas tout de suite, ce vendredi là c'est Methamphetamines :)

Au final, le clip est un de ses moins bons :/

Jordan 09/01/2016 00:37

Merci encore pour ce bel article ! Hâte d'être la semaine prochaine ! :D

Adrien 13/01/2016 09:35

Merci ! :D

Mazarine 09/01/2016 00:40

Adrien adorera ton commentaire, Jordan. ;)

Hâte aussi de vous montrer la semaine prochaine le TBT sur Video Games! J'vous préviens, ce sera révision du classement de la chanson dans les charts. :D