Lana Del Rey France

Throw Back Thursday : Methamphetamines

Pochette non-officielle

Pochette non-officielle

Paroles écrites par: Lana Del Rey
Composé par: Nino Rota, quarante ans avant
Produit par: un sinistre inconnu qui était visiblement un peu bizarre
Enregistrement: 2006 (selon Lanapedia, mais nous n'avons pas de confirmation)
Durée: 1:44
Album: aucun
Label: aucun
 
Methamphetamines est, sans aucun doute, la chanson la plus étrange de Lana. C'est une chanson très, très, très spéciale. Les paroles parlent de drogue, et l'atmosphère de la chanson est censée provoquer le même effet chez l'auditeur qu'une dose de ces jolis cristaux gentillets.
 
En effet, il n'y a pas d'instrumental, seulement la voix de Lana qui répète, inlassablement, une mélodie assez entêtante, comme pour hypnotiser, avec un filtre vocal qui rend le son flou et légèrement angoissant. Methamphetamines est donc très planante (petit jeu de mots).
 
La chanson, très courte, a été tirée du clip, mis en ligne en 2008 par Lana sur Internet. Le clip homemade, que nous n'avons trouvé qu'en version sous-titrée (grrrrrr), montre une Lana blonde qui chante, ainsi que des images d'Elvis Presley en interview. Il y a également une autre vidéo fanmade, plus intéressante mais qui ne peut pas être l'œuvre de Lana puisqu'on y voit des images du clip de Blue Jeans, tourné en 2011, alors que Lana avait déjà enregistré depuis longtemps la chanson. On vous poste quand même ce clip fanmade, parce qu'on est gentil et parce qu'on aime bien voir Leonardo DiCaprio qui fume et qui court dans un champ de coquelicots.
 
Methamphetamines a leaké le 14 Octobre 2012, en même temps que Fordham Road et la sucrée Prom Song (Teenage Wasteland). Elle dénote des autres chansons de l'ère May Jailer, plutôt solaires et légères.
 
Les méthamphétamines (on dit plutôt amphétamines en français) sont des cristaux synthétiques, provoquant chez le consommateur une forte euphorie, et une immersion totale dans un monde parrallèle. C'est une drogue dure dont on devient dépendant dès la première prise, et qui fait des ravages sur la santé et le corps, donc surtout, n'écoutez pas Lana, n'en consommez jamais ! Lana parle de cette drogue également dans American, dans Hawaiian Tropic (unreleased qui porte le même nom qu'une crème solaire), dans la vidéo de Carmen, et intitule même une chanson Daytona Meth. Lana a probablement été dépendante à certaines drogues comme la cocaïne par le passé (pour plus de détails sur cette histoire, venez ici : http://lanadelrey.over-blog.com/2015/12/throw-back-thursday-yayo.html).
 
Cette chanson vient donc des tréfonds mystérieux des années Lizzy Grant. Lana avait déjà enregistré son premier essai, Sirens, et essayait de se faire connaître en faisant des concerts dans des petits bars. Elle n'a cependant jamais chanté Methamphetamines. On ne sait pas trop d'où elle vient, ni qui l'a produite. En tous cas, la mélodie est un recyclage du love theme de Romeo et Juliette (le film), chanson également appelée What Is A Youth. Cette mélodie est donc vieille des années 1960. Non contente de s'approprier la mélodie dans Methamphetamines, Lana récidive et la réutilise encore dans la chanson Old Money, de 2014. On peut donc considérer Methamphetamines comme une sorte de demo de Old Money. On remarque que les paroles des deux chansons sont assez ressemblantes, même si cette dernière n'évoque pas les amphétamines. Lana et son amour du recyclage... (pour plus de détails sur Old Money, c'est ici : http://lanadelrey.over-blog.com/2015/12/throw-back-thursday-old-money.html)
 
L'introduction de Music To Watch Boys To (2015) fait également penser à Methamphetamines par ses sonorités qui rappellent les vieux remix techno des années 1990 avec une révérbération extrême et quasiment aucun instrument
Le site PopCrush dit que "Methamphetamines transporte l'auditeur dans un lieu sombre, mystérieux, un peu comme s'il se retrouvait dans le passé de Lana Del Rey". Lana Del Rey, à l'occasion de la sortie de son album Ultraviolence en 2014, a accordé un commentaire sur chacune des chansons de son nouvel album (j'ai trouvé ça sur Soundcloud, je ne sais pas d'où ça vient exactement, mais si vous êtes intéressés : https://soundcloud.com/ldrfancom/ultraviolence-ldr-commentary) Lana Del Rey y parle donc de la chanson Old Money : "c'est ma plus vieille chanson de l'album, une chanson qui a été travaillée pendant quelque chose comme... cinq ans, elle était appelée Methamphetamines en premier lieu. J'ai apporté à cette chanson quelque chose de très nostalgique."
 
Ingrédients pour obtenir une chanson comme Methamphetamines ? Du mystère, beaucoup de mystère, un thème spécial, un clip spécial, une mélodie mystérieuse et une production spéciale. En tous cas, ça marche avec moi, j'aime bien cette chanson même si elle est assez pauvre musicalement. Et vous ?

 

La vraie vidéo, avec malheureusement des sous-titres agaçants ajoutés par l'uploader

La vidéo fanmade, plutôt sympathique

Partager cet article

Commenter cet article