Lana Del Rey France

Traduction: Lana Del Rey donne une interview pour Blick

http://i.xomf.com/bjvqm.png
Après plusieurs mois de silence, Lana Del Rey revient sur sa vie, sa tournée et ses voyages dans une interview donnée pour un site suisse; Blick. Rencontre traduite par nos soins.
 
BLICK: Vous donnez rarement d'interviews. Pourquoi?
LDR: J'ai autrefois été souvent mal comprise. Maintenant, je laisse la musique parler pour elle-même et j'espère qu'elle se diffuse aussi loin que possible sans que je répète mon propre opinion dessus.
 
A l'époque, tu étais souvent nerveuse avant tes concerts. Es-tu toujours comme ça?
Non, je ne le suis plus. Ma vie tourne seulement autour de la musique maintenant, donc les concerts sont comme naturels, à présent.
 
Tu as donné des concerts dans le monde entier. Où était le meilleur endroit, alors?
J'aime les ville côtières, comme Monaco ou encore Portofino en Italie. J'aime beaucoup Montreux aussi, où j'ai performé jeudi dernier. Le Lac Léman est magnifique. Je suis heureuse de pouvoir visiter certains des plus beaux lieux du monde durant cette tournée; Athènes, St-Tropez - et maintenant Locarno, bien sûr.
 
Que fais-tu de ton temps libre, quand tu n'es pas en tournée?
J'écris des chansons. Je travaille la plupart du temps à la maison avec un producteur, Rick Nowels. Il vit très près de la plage. De temps en temps, je pars nager. Ou je visite différentes villes le long de la rive sud-californienne. J'aime aussi aller voir des concerts. Je suis sur Los Angeles au moins une fois par semaine donc je vais aller voir un groupe que j'aime.
 
Qu'est-ce qui t'inspire?
Toutes sortes de bonheur. C'est aussi une source d'inspiration de réaliser que l'on peut être complétement libre et de passer chaque jour de sa vie à faire ce que je veux. Je passe beaucoup de temps dans la nature, par exemple je pars en randonnée dans les montagnes, je vais voir des pièces de théatre ou j'assiste à des lectures de poèmes. J'aime les gens créatifs. Si j'ai alors une idée de chanson, j'enregistre directement la plus grosse partie avec mon téléphone. Après, je vais voir mon producteur et chante la mélodie acapella pour lui.
 
Comment serait ta vie si tu n'avais pas percé en 2012 [faute de la part du site suisse: c'était en 2011] avec ta chanson "Video Games"?
Je me souviens toujours du moment exact où j'ai voulu devenir chanteuse. J'étais à l'université et nous avions fait une excursion à une réserve indienne. J'ai alors réalisé, qu'il y avait deux options pour moi: la musique, ou devenir bénévole pour une bonne cause. Je me suis finalement orientée vers la musique. Si cela n'avait pas marché, je serais probablement dans une quelconque petite ville en train de faire un travail associatif.
 
Qu'est-ce qui a changé depuis que tu es devenue célèbre?
Je ne peux plus fréquemment sortir. C'est embêtant. Mais je peux faire ce que j'aime: gagner de l'argent en chantant.
 
Quand es-tu heureuse?
Quand je viens tout juste de terminer une tournée géniale et que je peux de nouveau travailler sur un nouvel album. J'aime observer comment une vision grandit, comment les mots forment une chanson. Mais j'ai également une vie très enrichissante en dehors de la musique. Je vais voir mes amis et j'aime aller manger au restaurant en fin de soirée, pendant l'été.
 
Comment te vois-tu dans 30 ans?
Comment saurais-je! Mais je serais probablement de retour en Suisse pour de nouveau aller faire un tour à Montreux et Locarno. J'ai beaucoup aimé ces endroits!
 

Partager cet article

Commenter cet article

Aline 19/07/2016 01:49

Ça faisait tellement longtemps que l'on avait pas eu d'interview et les réponses sont plutôt intéressantes. Ça fait plaisir!